Ivan Illich, l’alchimiste des possibles

collectif_illich_couv-d4814

Parution en août 2016

Martin Fortier, Thierry Paquot (dir.) (2016), Ivan Illich, l’alchimiste des posibles, « Monde d’idées », Paris, Lemieux éditeur, 360 pages, 18 euros.

Tout à la fois historien et critique social, polyglotte et professeur itinérant, Ivan Illich (1926-2002) connut un grand succès dans les années 1970, à travers sa critique de la société industrielle et de l’idéologie du développement.
Avec ses ouvrages (Une société sans école, La Convivialité,Le Chômage créateur, Du lisible au visible, La Perte des sens,…), il aura contribué à de puissantes réflexions et propositions sur « l’après-développement », dont les thèmes reviennent en force à présent avec les menaces qui pèsent sur la planète, le modèle économique en berne d’une croissance exponentielle et l’augmentation mondiale des inégalités.
Avec les contributions d’Olivier Assouly, Humberto Beck, Renaud Garcia, Martin Fortier, Thierry Paquot, Simon Ravenscroft, Jean Robert et Étienne Verne, tous fins connaisseurs de l’œuvre d’Ivan Illich, dont certains ont été son ami.

Advertisements